_MG_9858002Selon la légende, le paradis terrestre prend la forme du Pays de Cocagne, un pays imaginaire où l’on vivrait sans travail et sans souci, dans l’abondance et la joie. Ce pays de Cocagne est la partie du Languedoc qui composait l’ancien duché de Lauraguais, en France.

Lorsque Nicholas Denys, originaire de Tours, en France, explorateur, lieutenant du Roi, puis commerçant visite les côtes de l’Acadie en 1632 et accoste dans une baie où il trouve fruits de mer et gibier en abondance, il nomme cet endroit Cocagne.

En 1767, les premières familles acadiennes s’y établissent et deviennent les premiers Acadiens à posséder leurs terres à la suite de la Déportation (Grand Dérangement) de 1755.

 

Guylaine LeCouteur

Guylaine LeCouteur

La Maison Mer de Cocagne est une habitation centenaire située sur la route du sud-est acadien. Elle a été construite aux environs de 1916, sur l’Île de Cocagne.  En 1948, on déménage l’habitation de l’île à la terre ferme, en face de l’église. Elle sert notamment de couvent à la Congrégation des religieuses de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur,  de 1949 à 1999, de lieu d’études et de pensionnat.

Après le départ des religieuses, la Maison Mer de Cocagne est convertie en gîte en 1999, sous le nom « Le Couvent ».  Guylaine Le Couteur reprend ce gîte en 2013.

La Maison Mer de Cocagne fait partie du patrimoine historique et culturel de Cocagne.

Galerie de photos